Histoire du club

52 ans de passion ovale

52 ans, pour un club comme celui de Bobigny, parti de rien, c'est déjà une longue histoire, faite, pour l'équipe première de montées régulières, mais aussi de stagnations, pour être aujourd'hui en Fédérale 1. C'est encore un club qui se structure, se développe et enseigne le rugby corps et âme, génération après génération.

1965 > 1968 - UNE NAISSANCE RUGUEUSE

Naître pour écrire son histoire. Pour le club de rugby de Bobigny, c'était un jour de 1965, à l'initiative de Roland Limousin, élu municipal, et de Claude Antony qui s'occupait alors de la maison des jeunes.  [suite]

1970 > 1978 - LES CORPS ET L'ESPRIT

Treize ans après sa naissance, Bobigny va connaître ses premiers émois grâce à une bande de potes du cru, fous de rugby.  [suite]

1978 > 1986 - LES COPAINS D'ALORS

Après la finale de 2ème série perdue face à Tuchan en 1978, Bobigny surfe sur la vague du succès et se propulse la saison suivante dans l'élite régionale.  [suite]

1987 > 1990 - LE TEMPS DES BATISSEURS

L'accession en 3ème division, premier échelon du niveau national, ouvre de nouveaux horizons au club.

C'est à cette époque qu'on a commencé à poser les bases de l'organisation actuelle, rappelle Jean-Luc Pussacq qui arrive à Bobigny en cet été 1987. Il y a eu la première convention signée avec le Conseil Général, les échanges avec les écoles et surtout le partenariat avec des entreprises locales. Je me souviens encore du premier chèque de 10 000 francs de Peugeot Bobigny. Avec Alain Chamois, alors trésorier, et Jacky Courrent, on a constitué un trio qui a toujours fonctionné dans l'intérêt du club." Parallèlement, Pussacq qui a en charge l'équipe première, tente d'imposer un jeu plus total. "A ce moment-là, tout était basé sur un pack énorme et un gros jeu au pied. La première année a été très difficile car il fallait faire passer un nouveau message, tout en modifiant l'organisation sur le terrain. Sans compter qu'on demandait aux joueurs d'amener moins de bières dans le car", sourit l'ancien coach. Cette époque coïncide également avec l'arrivée des premiers professeurs de sport au sein du club balbynien, d'abord en tant que joueurs, puis dans l'encadrement. Une pratique qui dure encore aujourd'hui. C'est au terme de la troisième saison, et malgré une entame de championnat totalement bâclée, que Bobigny va concrétiser ses ambitions de montée en Nationale 2. "Je me souviens d'une réunion le 15 décembre 1989, après une série de mauvais résultats. Ce jour-là, les joueurs, par la voix de Jacky Dany, m'ont demandé de revenir à jeu plus simple. Et c'est ce que nous avons fait", raconte Jean-Luc Pussacq. Petit à petit, les Rouge et Noir renouent avec le succès et se qualifient pour les phases finales, bénéficiant au passage du concours d'un arbitre qui omettra de signaler le carton du n°8 Bernad Paino lors du dernier match de poule. Jacky Dany blessé, c'est Saïd Noussan qui officie à l'ouverture lors du match de l'accession face à la Police-Paris. Donnés perdants, les Balbyniens maintiennent une défense héroïque et, sur un des rares mouvements du match, Bobigny va s'ouvrir les portes d'un nouveau chapitre de son histoire.

1990 > 2001 - LA TRAVERSEE DU DESERT

L'accession en 2ème division ouvre la plus longue période de stagnation que le club ait connu. Les débuts sont pourtant assez probants. L'intégration des étrangers que le club recrute pour la première fois a porté ses fruits.  [suite]

1998 > 2000 - DE FRINGANTS CADETS

Les années 1998, 1999 et 2000 resteront comme la sainte Trinité de la catégorie cadets.  [suite]

2002 > 2005 - DIFFICILE MONTEE

  [suite]

2003 > 2005 - DES FILLES EN EQUIPE

  [suite]

Rejoignez
La Meute !

"La Meute" réunit les supporters réguliers de l'ACB Bobigny 93 Rugby, qui témoignent ainsi de leur attachement au Club.

Le but recherché est de valoriser l'adhésion et d'associer les sympathisants à la vie du Club pour créer un véritable élan commun.

Comment adhérer...

Ils nous affichent

L'Europe
Bar Tabac Restaurant
203, avenue Jean Lolive
93500 PANTIN