Histoire du club

52 ans de passion ovale

52 ans, pour un club comme celui de Bobigny, parti de rien, c'est déjà une longue histoire, faite, pour l'équipe première de montées régulières, mais aussi de stagnations, pour être aujourd'hui en Fédérale 1. C'est encore un club qui se structure, se développe et enseigne le rugby corps et âme, génération après génération.

1965 > 1968 - UNE NAISSANCE RUGUEUSE

Naître pour écrire son histoire. Pour le club de rugby de Bobigny, c'était un jour de 1965, à l'initiative de Roland Limousin, élu municipal, et de Claude Antony qui s'occupait alors de la maison des jeunes.  [suite]

1970 > 1978 - LES CORPS ET L'ESPRIT

Treize ans après sa naissance, Bobigny va connaître ses premiers émois grâce à une bande de potes du cru, fous de rugby.  [suite]

1978 > 1986 - LES COPAINS D'ALORS

Après la finale de 2ème série perdue face à Tuchan en 1978, Bobigny surfe sur la vague du succès et se propulse la saison suivante dans l'élite régionale.  [suite]

1987 > 1990 - LE TEMPS DES BATISSEURS

L'accession en 3ème division, premier échelon du niveau national, ouvre de nouveaux horizons au club.  [suite]

1990 > 2001 - LA TRAVERSEE DU DESERT

L'accession en 2ème division ouvre la plus longue période de stagnation que le club ait connu. Les débuts sont pourtant assez probants. L'intégration des étrangers que le club recrute pour la première fois a porté ses fruits.

Les deux Roumains, Tudor Radu à la botte et Ian Nicolaue au centre, rassurent l'effectif et le pilier marocain Saïd Bouziar stabilise la première ligne. L'ACB se qualifie même pour les phases finales en 1993 où il s'incline face au Racing en 16ème de finale à Plaisir. Mais un an auparavant, la démission de six membres du comité directeur contestant la gestion autoritaire du binôme Chamois-Courrent a fragilisé l'édifice. Dès lors l'ACB va entrer dans une période de six ans où le club se cherche, rate invariablement les phases finales, et manque de se perdre à la fin de la saison 1998. Cette année-là, les "Rouge et Noir" évitent la descente grâce à une victoire inespérée à Pontarlier lors de la dernière journée. "Bobigny s'est fourvoyé pendant toutes ces années en donnant trop de poids à certains joueurs qui n'avaient rien prouvé, se souvient Patrice Grébille, trois-quart centre pendant ces années noires. Mais le club voulait aussi rester sur ses positions d'amateur et ne pas payer les joueurs. Sans compter qu'il s'agissait d'une période où les entraineurs changeaient chaque année." Appelés à la rescousse pour prendre les rênes de l'équipe première, Jacky Dany, puis Jean-Luc Pussacq ne peuvent que constater leur impuissance. Il faudra attendre la fin des années 1990 pour que deux hommes fassent évoluer la donne : tout d'abord la reprise en mains du secteur administratif et financier du club par Olivier Astier, en novembre 1998, complétée deux ans plus tard par l'arrivée de Fred Barthe comme entraîneur de l'équipe fanion. Ce dernier révolutionne la structure sportive, permettant au club de se hisser en deux petites années jusqu'au titre de champion de France.

1998 > 2000 - DE FRINGANTS CADETS

Les années 1998, 1999 et 2000 resteront comme la sainte Trinité de la catégorie cadets.  [suite]

2002 > 2005 - DIFFICILE MONTEE

  [suite]

2003 > 2005 - DES FILLES EN EQUIPE

  [suite]

Rejoignez
La Meute !

"La Meute" réunit les supporters réguliers de l'ACB Bobigny 93 Rugby, qui témoignent ainsi de leur attachement au Club.

Le but recherché est de valoriser l'adhésion et d'associer les sympathisants à la vie du Club pour créer un véritable élan commun.

Comment adhérer...

Ils nous affichent

SARL Selena
Boulangerie
85 rue Edouard Vaillant
93000 BOBIGNY