Histoire du club

52 ans de passion ovale

52 ans, pour un club comme celui de Bobigny, parti de rien, c'est déjà une longue histoire, faite, pour l'équipe première de montées régulières, mais aussi de stagnations, pour être aujourd'hui en Fédérale 1. C'est encore un club qui se structure, se développe et enseigne le rugby corps et âme, génération après génération.

1965 > 1968 - UNE NAISSANCE RUGUEUSE

Naître pour écrire son histoire. Pour le club de rugby de Bobigny, c'était un jour de 1965, à l'initiative de Roland Limousin, élu municipal, et de Claude Antony qui s'occupait alors de la maison des jeunes.  [suite]

1970 > 1978 - LES CORPS ET L'ESPRIT

Treize ans après sa naissance, Bobigny va connaître ses premiers émois grâce à une bande de potes du cru, fous de rugby.  [suite]

1978 > 1986 - LES COPAINS D'ALORS

Après la finale de 2ème série perdue face à Tuchan en 1978, Bobigny surfe sur la vague du succès et se propulse la saison suivante dans l'élite régionale.  [suite]

1987 > 1990 - LE TEMPS DES BATISSEURS

L'accession en 3ème division, premier échelon du niveau national, ouvre de nouveaux horizons au club.  [suite]

1990 > 2001 - LA TRAVERSEE DU DESERT

L'accession en 2ème division ouvre la plus longue période de stagnation que le club ait connu. Les débuts sont pourtant assez probants. L'intégration des étrangers que le club recrute pour la première fois a porté ses fruits.  [suite]

1998 > 2000 - DE FRINGANTS CADETS

Les années 1998, 1999 et 2000 resteront comme la sainte Trinité de la catégorie cadets.

Trois fois finaliste, une fois champion, en 1999, Bobigny s'impose à cette époque comme l'une des meilleures formations en Teulière (la 2ème division des cadets) et voit éclore des joueurs qui deviendront de futurs pensionnaires du Top 16. Cette performance a coïncidé avec l'arrivée au club d'Olivier Astier qui va entraîner la catégorie pendant ces trois glorieuses. "Je me souviens que les premiers mois ont été assez difficiles, raconte l'intéressé. Lors de la première saison, je disposais d'un bonne génération qui avait disputé la finale du championnat d'Ile-de-France contre Massy. Mais la culture de jeu, la différence de langage et un amalgame précaire ont été autant de difficultés à surmonter." Cet ancien du CASG-Paris a sa botte secrète. En instituant un stage avant les phases finales, le coach est à peu près sûr de resserrer les liens au sein du groupe. Mais il sait aussi qu'il peut compter sur des joueurs qui, pour certains, commencent à montrer un énorme talent. Et ce n'est pas un hasard si lors de la finale remportée face à Condom (40 - 0) en 1999, deux des leaders n'étaient autres que Valentin Courrent et Yves Donguy qui firent par la suite le bonheur de Brive en Top 16. "Ce sont eux qui en début de saison avaient déclaré: "il faut qu'on soit champions". Pourtant je reste encore persuadé qu'on aurait pu jouer les phases finales en cadets A, on rate la qualification pour deux petits points", rumine encore l'entraîneur. Bobigny la cosmopolite étonne et détonne. Parmi les 22 champions de France, on dénombre pas moins de 16 joueurs d'origines différentes. Lors de ces trois années, les anecdotes ne manquent pas : la rencontre sanglante face au club Irlandais en 1998, les deux matchs nuls lors des phases finales en 2000... Mais rien n'effacera les déceptions des deux finales perdues face aux gersois de Riscle qui, par deux fois, ont étouffé les rêves de ces gamins en culottes courtes.

2002 > 2005 - DIFFICILE MONTEE

  [suite]

2003 > 2005 - DES FILLES EN EQUIPE

  [suite]

Rejoignez
La Meute !

"La Meute" réunit les supporters réguliers de l'ACB Bobigny 93 Rugby, qui témoignent ainsi de leur attachement au Club.

Le but recherché est de valoriser l'adhésion et d'associer les sympathisants à la vie du Club pour créer un véritable élan commun.

Comment adhérer...

Ils nous affichent

Les Viandes du 93
Boucherie Traiteur
Centre Commercial Bobigny 2
93000 BOBIGNY